Plusieurs régions de Madagascar sont actuellement peu connues des touristes alors qu’elles possèdent un potentiel énorme. Maroantsetra fait partie de ces zones, dont la méconnaissance est en grande partie dû à l’état lamentable des routes et aux faibles infrastructures. Néanmoins, cette région n’en demeure pas moins un véritable sanctuaire de la nature à découvrir dès que possible.

DSC00354

Se rendre à Maroantsetra

La ville de Maroantsetra, qui signifie « beaucoup de sagaies », se situe au bout de la route qui la relie à Tamatave mais aussi à quelques kilomètres de son propre aéroport. Pour s’y rendre, vous avez le choix de la voiture depuis Mananara Nord, en tenant compte de l’état difficile de la route. Dans ce cas, le mieux est de demander à un local.  Si vous vous trouvez à Soanierana Ivongo, un bateau-navette se trouve à votre disposition. La meilleure option (et ma recommandation) est tout de même de prendre une correspondance nationale depuis un aéroport.

DSC00427

IMG_1098

Que voir à Maroantsetra

Le pluie rend la région exceptionnelle. La commune est située au cœur d’une végétation luxuriante qui compte parmi les plus développées du monde. Maroantsetra abrite également un chantier naval où sont construites les embarcations traditionnelles qui sillonnent l’Océan Indien, le long de la côte est. Partout dans le bourg, le doux parfum de vanille embaume l’air et hypnotise. En effet, des ateliers spécialisés sont parmi les plus connus du monde. Il en est de même pour les plantations de girofles et de café qui se trouvent alentours. A ramener à souhaits dans vos bagages!

IMG_1149

A visiter dans les alentours

Maroantsetra est également le point de départ pour d’agréables excursions dans les villages situés à proximité. C’est aussi de là que vous embarquerez pour Nosy Mangabe, une île magnifique à 5 km, au large de la ville, classée réserve spéciale qui n’est pas touristique du tout. Une randonnée à travers la forêt vous  plongera au cœur d’une végétation où les manguiers tiennent une place prépondérante. Quatre types de lémuriens y vivent, parmi lesquels l’aye-aye, menacé d’extinction. Les lieux sont propices à l’observation d’une faune exceptionnelle dans un environnement sans aucun artifice touristique.

DSC00271

IMG_1145

Découvrir un peu plus Madagascar

Si votre séjour à Madagascar vous le permet, profitez-en pour vous rendre au parc national Masoala. S’étendant sur 230 000 ha dans la superbe baie d’Antongil, celui-ci est un véritable trésor. Différentes essences de bois, une faune très diversifiée et des paysages de toute beauté en font la particularité. Comme le rappelle, Martin Calmander filmé sur place dans la série Vu du Ciel: « cette forêt si dense que 90 % de la lumière n’atteint jamais le sol ! ». A faire rêver n’importe quel Globe-trotteur!

DSC00433

Vous avez des conseils sur Madagascar? Contactez-moi et à bientôt sur little helo!

Merci à Larissa et à Aurélie pour le soutien pour cet article.